PEDOPHILIE : LA DERIVE DES LACHES !

 

Tout le monde qui veut aider le Werkgroep Morkhoven dans sa lutte contre les réseaux pédophiles (dont l’existence reste nié par les authorités belges), peut aider par publier et diffuser les messages, traduire les articles et écrire à Marcel Vervloesem si saccorrespondance n’est pas bloquée.

 

Son adresse:

 

Gevangenis Turnhout, t.a.v. Marcel Vervloesem, Cel 139, 2300 Turnhout.

 

Aujourd’hui, la fille de Marcel Vervloesem qui n’est jamais interviewé par les tabloids belges qui mènent pendant 14 ans un procès de média contre Marcel Vervloesem et le Werkgroep Morkhoven pour étouffer l’affaire Zandvoort (90.000 victimes dont des bébés), nous disait que sa père ne peut plus la contacter depuis 2 jours.  C’est clair que la Justice belge veut isoler Marcel Vervloesem qui n’a pas le droit de se défendre.

Espérons que la prison ne change pas le numéro de la cellule de Marcel, comme c’est l’habitude dans la prison de Bruges…

Le ministre de la Justice belge, Annemie Turtelboom (Parti libérale), est au courant de sa situation médicale (opérations du coeur, 3 x par semaine un dialyze des reins, gravement diabète, opéré pour un cancer etc.). Le Ministre prétend de ‘lutter la partialité de la magistrature dans le cadre d’une nouvelle déontologie’.  Mais Turtelboom semble soutenir ce nouveau procès de média contre Marcel Vervloesem, sa famille et le Werkgroep Morkhoven. Comme ministre de la justice, elle est responsable de cette nouvelle situation.

 

http://www.causes.com/causes/438481-free-marcel-vervloesem

PS : Courage Mon Ami , Ils sont coupables et tu es INNOCENT, ils sont lâches et tu es COURAGEUX alors on se rejoint ASSURÉMENT…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à PEDOPHILIE : LA DERIVE DES LACHES !

  1. Jan Boeykens dit :

    L’adresse complète de Marcel Vervloesem:
    Gevangenis Turnhout
    t.a.v. Marcel Vervloesem
    Cel 139
    Wezenstraat 1
    2300 Turnhout (Belgique)

    (j’avais oublié de marquer la rue)

  2. Ping : PEDOPHILIE : LA DERIVE DES LACHES ! · pedophilie

  3. verdi dit :

    ABOUT FREE MARCEL VERVLOESEM!

    (English version below)

    Marcel Vervloesem, citoyen belge, a fondé l’ONG Werkgroep en 1988, pour faire des campagnes de sensibilisation sur les droits humains. Il a exposé les réseaux pédocriminels Ganumedes, Temse, de Madère et Zandvoort, qui se fournissaient enfants dans les institutions d’État, avec la complicité de la police. Le fichier Zandvoort expose 89,539 clichés uniques de viols, de tortures et de meurtre de bébés et enfants (rapport de la police fédérale belge).

    Tous les Ministres répondent aux questions parlementaires sur leurs carences, en criminalisant ceux qui les exposent. Marcel Vervloesem a été condamné à 4 ans de prison, sous de fausses accusations (payé 15.000-FB – 375 – €), de viol des enfants, quand il a montré l’existence d’un contrat de travail liant les affaires Dutroux et Zandvoort. Il a été emprisonné trois ans après sa condamnation, quand il est apparu que la France a fermé le dossier en l’absence de 80’000 pièces et en criminalisant les parents qui ont également tous été emprisonnés quand ils persistaient à se plaindre.

    Marcel Vervloesem a été interdit de soins de santé vitaux en prison, afin de le tuer avant qu’il ne parvienne à la Cour des droits de l’homme, mais il a survécu par des miracles série. Il avait maintenu près d’un an dépassé le délai de libération conditionnelle, quand la justice a perdu espoir de l’assassiner. La libération conditionnelle est envisagée, mais avec une interdiction de contact avec les médias et l’organisation des Droits de l’Homme. Il sera également interdit de vivre à Bruxelles, parce qu’il y vit Son Altesse Sérénissime, la Princesse Jacqueline de Croÿ, vice-président de Morkhoven, qui est désormais également criminalisée. Elle est effectivement accusée d’être susceptible de le pousser à des « crimes graves », ce qui en fait, consiste à lui communiquer ses connaissances sur les réseaux pédocriminels.
    _______

    FREE MARCEL VERVLOESEM, UNCONDITIONALLY

    Marcel Vervloesem, a Belgian citizen, founded the Morkhoven NGO in 1988. The mission of that Charity is to raise awareness of Human Rights Campaigns. Marcel exposed multiple paedo-criminal networks including Ganumedes, Temse, Madeira and Zandvoort rings, which were supplied with children from State institutions. Evidence shows the complicity of the police. The Zandvoort file shows 89.539 unique pictures of rape, torture and murders of babies and children (reported by the Belgian federal police).

    Ministerial responses to parliamentary questions on their conduct was criminalization those who expose them. Marcel Vervloesem was sentenced to four years in prison, based on false testimony (involving payment of 15.000-FB – 375-€) concerning child abuse as he showed the existence of an employment contract linking the Dutroux and Zandvoort cases. He was jailed three years beyond his sentence, when it appeared that the French had closed the dossier due to the absence of 80,000 pieces of evidence which « disappeared ». They criminalized the parents who were subsequently all jailed when they persisted in complaining.

    Marcel Vervloesem was banned from life-saving treatment in prison which raised speculation that the motivation for denial of treatment was to kill him before he could reach the European Court of Human Rights, but he survived by serial miracles. Parole is currently being considered, conditional upon a ban of his contact with the media and the Human Right organizations. He will also be banned from living in Brussels where his Morkhoven Foundation is based and operating under the Vice Presidency of Her Most Serene Highness, the Princess Jacqueline of Croÿ. She too is now also the target of criminal action. The allegation is of being susceptible to driving Marcel to “serious crime”, which, we understand, is communicating his knowledge of the paedo-criminal networks and the legal basis of their foundation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*