THEORIES DU FN : UN ARCHAISME DE PENSEE


Il existe en France , dans ce pays qui est et restera le nôtre , une tradition dans la défense des droits de tous les citoyens sans aucune distinction sociale , religieuse ou politique , il appartient donc aux hommes libres de défendre leurs idéaux certaines fois contre eux-mêmes afin d’éviter l’anéantissement de l’ensemble de nos différences sociales par une politique coercitive qui se servira de la peur primale de la crise économique pour détruire toute notion d’équité et de liberté.

 

Le Front National est l’ennemi de Nos Diversités Culturelles donc de Nos Choix Sociaux Fondamentaux !

 

LES VALEURS

–  » Mesdames et messieurs, les beaux esprits et les belles âmes de Paris et d’ailleurs prétendent que la politique que nous préconisons est une politique égoïste, xénophobe et raciste. Il n’en est rien car, en effet, nous ne faisons qu’appliquer en politique ce qui est la règle élémentaire du bon sens et qui commence d’abord par appliquer ses propres devoirs vis-à-vis de soi-même et des siens. Je l’ai dit à plusieurs reprises, j’aime mieux mes filles que mes nièces, mes nièces que les cousines, mes cousines que mes voisins. Il en est de même en politique, j’aime mieux les Français.  » ( Jean-Marie Le Pen, 13 mai 1984.)

–  » Mesdames, messieurs, je voudrais vous faire souvenir que le début de marxisation de ce pays a commencé par la grande vague de nationalisation de 1946. [… ] Et je vous dis, jeunes gens et jeunes filles, ce qui se prépare dans le pays actuellement sous vos yeux, c’est la mise en place de la révolution marxiste qui conduit au goulag, à l’esclavage et à la mort.  » ( Jean-Marie Le Pen, 13 mai 1984.)

–  » Nous croyons que la France occupe une place singulière en Europe et dans le monde, car notre peuple résulte de la fusion unique en soi des vertus romaines, germaniques et celtes.  » ( Jean-Marie Le Pen, 4 mai 1988.)

–  » Oui, nous sommes pour la préférence nationale car nous sommes pour la vie contre la mort, pour la liberté contre l’esclavage, pour l’existence contre la disparition.  » (Jean-Marie Le Pen, 15 mai 1991.)

–  » Sur le fond des mélopées moroses de la décadence, au-dessus du tintamarre des exotismes de pacotille, pour le plus grand bien de l’humanité, de la France et des Français, doit s’élever à nouveau haut et clair le péan des combats antiques, le chant de guerre et de victoire, le chant d’amour et d’espoir.  » ( Jean-Marie Le Pen, 3 mai 1996.)

–  » Beaucoup de valeurs sacrées, morales, identitaires ou nationales défendues par le mouvement national ont été prônées dans le passé par des mouvements ou des penseurs contre-révolutionnaires, antidémocrates ou antirépublicains. La mission du Front national consiste précisément à rendre possible la renaissance de ces valeurs à l’aube du XXIe siècle dans le cadre de la République et du principe démocratique de la souveraineté populaire.  » ( Bruno Mégret, mai 1996.)

LES IMMIGRÉS

–  » Demain, les immigrés s’installeront chez vous, mangeront votre soupe et coucheront avec votre femme, votre fille ou votre fils.  » ( Jean-Marie Le Pen, 14 février 1984.)

–  » Les étrangers présents sur le sol français devront renoncer à toute velléité de participation civique, tant au niveau d’élections politiques nationales ou locales qu’au niveau des élections professionnelles, telles celles des prud’hommes, de la Sécurité sociale, des comités d’entreprise ou en cas de déclenchement de grèves dans les entreprises.  » ( Bruno Mégret, 16 novembre 1991.)

–  » Les millions d’immigrés qui sont entrés en France ne sont pas, pour la plupart, entrés pour travailler puisque, théoriquement, il n’y a pas de travail, puisque nous avons déjà des millions de chômeurs. Ils n’y sont pas entrés non plus par simple amour de la France. C’est peut-être le cas de certains d’entre eux, mais ce n’est pas le cas de l’immense majorité. Ils y sont entrés parce que « Y a bon RMI« , « Y a bon la sécu ».  » (Jean-Marie Le Pen, 2 septembre 1992.)

LES SYNDICATS

–  » Le syndicalisme officiel, tel qu’il existe actuellement, n’est plus légitime. Les syndicats prétendument représentatifs n’assurent plus leurs fonctions au service des salariés. Ils ont tendance à détourner leur colère, à exploiter leurs problèmes et servent de supplétifs, aussi bien au pouvoir qu’au patronat. Ils ne dénoncent pas le danger majeur du mondialisme. Ils ne posent pas, non plus, les vraies questions, comme celle de la défense de l’exclusivité nationale dans les emplois publics.  » ( Bruno Mégret, 24 octobre 1996.)

L’EUROPE

–  » Le traité de Maastricht détruit notre identité nationale. Il transfère la souveraineté à un super-Etat fédéral européen [… ] ; il interdit à la France toute politique d’immigration puisque les visas seront du ressort du conseil des ministres de l’Union européenne.  » ( Jean-Marie Le Pen, 11 septembre 1992.)

LA SHOAH

–  » Je suis passionné par l’histoire de la seconde guerre mondiale. Je me pose un certain nombre de questions. Je ne dis pas que les chambres à gaz n’ont pas existé. Je n’ai pas pu moi-même en voir. Je n’ai pas étudié spécialement la question. Mais je crois que c’est un point de détail de l’histoire de la seconde guerre mondiale.  » ( Jean-Marie Le Pen, 13 septembre 1987.)

–          » Je ne parle pas de four crématoire. Je fais un jeu de mots sur Durafour crématoire. Pourquoi ? Car M. Durafour à plusieurs reprises a dit qu’il souhaitait l’élimination totale du Front national. Alors ce jeu de mots me vient à l’esprit.  » ( Jean-Marie Le Pen, 26 septembre 1988.)

 

LES JUIFS

–  » Il est d’ailleurs curieux que ce soient les mêmes qui réclament des frontières sûres et garanties pour Israël qui veulent qu’on détruise celles de la France.  » ( Jean-Marie Le Pen, 1er mai 1992.)

LA CULTURE

–  » La ville de Toulon devra se priver des vocalises du chanteur Benguigui [Patrick Bruel]. Ses jappements de chiot mal lavé et mal élevé n’empêcheront pas le Front national de continuer son action politique en faveur des Français menacés d’être des parias dans leur propre pays.  » ( Jean-Marie Le Pen, 21 juin 1995.)

–          » La conception que j’ai de la culture est une conception restreinte, et par là-même élitiste [… ]. Rap, tag sont des modes passagères, des excroissances pathogènes [… ]. J’ai plus confiance dans les beautés de ceux qui nous ont précédés que dans celles de ceux qui vont nous suivre.  » ( Jean-Marie Le Pen, 1er juin 1996.)

 

Conclusion

 

Le front national n’est pas un parti comme les autres car les valeurs fondatrices de la République qui se revendiquent des droits de l’Homme ne seront plus appliquées afin de satisfaire le dictat des ennemis déclarés de toutes nos différences socioculturelles incontestables.

Voter FN c’est VOTER contre soi-même, c’est donc une hérésie qui découle d’un rejet des institutions républicaines qui vous protègent depuis 1958 par La volonté Politique d’un seul Homme Dissident Déserteur mais également Libre et Libérateur de la France Occupée de 1944 :

 

Le Général  DE GAULLE.

 


 

 

 

 

 

Publié dans Non classé | 2 commentaires

CANNES : CABALE de L’UMP contre un Policier ANTIPEDOPHILE

CANNES : CABALE de l’UMP contre un Policier ANTIPEDOPHILE

 

 

Monsieur VERDI  Patrice                                      Cannes le 06/06/11

à

 

Monsieur JOUANJUS Alain

Hôtel de Ville

BP 140

06406 Cannes Cèdex

Tél : 04 97 06 40 00

fax : 04 97 06 40 40

Email : alain.jouanjus@ville-cannes.fr

Monsieur le Secrétaire Général,

 

Je viens de recevoir votre courrier en date du 27/05/11 relatif à mes droits sociaux que vous stoppez arbitrairement depuis le 26/05/11 afin de me prouver la supériorité de l’exécutif sur l’ensemble de mes droits de Fonctionnaire.

 

Je n’ai pas besoin de vous rappeler le CGCT que vous bafouez une fois de plus avec la bénédiction certaine du nouveau préfet des AM, Monsieur DREVET, qui ne tient certainement pas à faire de vagues à CANNES.

 

Donc, si je résume la situation qui va être diffusée bientôt sur le NET, alors que l’ensemble de mes droits civils et civiques sont acquis officiellement depuis le 17/05/11, vous m’ôtez sans délais de la FPT, mais sur ordre de qui ?

 

C’est donc une première à CANNES de perdre l’intégralité de ses droits lorsqu’on les retrouve intégralement.

 

Je pense que vous êtes soit incompétent soit complice de cette nouvelle cabale politique de l’UMP mais aussi précédemment du RPR contre ma personne et donc ma famille pour le policier ANTIPEDOPHILE que je suis car en vertu de l’article 40 du CPP :

 

« Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs »

 

Je pense que vous devriez donc dénoncer ces faits graves et non pas les appuyer par votre autorité administrative que je vais remettre en cause publiquement sans délais, car l’UMP dont vous êtes un fidèle serviteur à CANNES n’est pas au dessus des lois, ni vous non plus, vous devriez en être convaincu dorénavant.

 

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression des mes salutations distinguées.

VERDI P

 

PS : Copies pour information aux autorités politiques, parlementaires et judiciaires.

 

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Hospitalisation d’office : Une Nouvelle Police Sanitaire ?

 

Hospitalisation d’office : Une Nouvelle Police Sanitaire ?

Elle constitue un des deux modes d’hospitalisation sans consentement.

Conditions :
L’hospitalisation d’office s’applique aux personnes dont les troubles mentaux compromettent l’ordre public ou la sûreté des personnes.

Décision :
Elle appartient au Préfet ou en cas de péril imminent au Maire de la Commune concernée.

Formalités légales :
Le maire prend un arrêté motivé au vu d’un avis médical circonstancié qui a pour effet de prononcer pour une durée limitée à 48 heures une hospitalisation d’office.
Au cours des 24 premières heures, le Directeur de l’établissement doit transmettre au Préfet : le certificat médical initial , l’arrêté du maire , le certificat médical établi lors de l’admission
Le Préfet décide ou non de la poursuite de l’hospitalisation d’office en prenant un arrêté de confirmation ou de fin d’hospitalisation d’office.

Conséquences :
Elles sont identiques à celles résultant d’une hospitalisation sur demande d’un tiers. Les modalités de renouvellement de la mesure sont prévues par la loi du 27 juin 1990.
Tous les arrêtés préfectoraux doivent être notifiés à la personne hospitalisée.

Levée de la mesure :
La mesure est levée par décision du Préfet sur proposition médicale.
La levée de la mesure n’entraîne pas nécessairement la sortie de l’intéressé. Celui-ci peut faire l’objet d’une hospitalisation sur demande d’un tiers ou rester en hospitalisation libre.

 

Les psys se disent sonnés, consternés : désormais, les malades peuvent être contraints à des soins plus seulement à l’hôpital, mais en « ambulatoire » – chez eux ou dans leur environnement familial.

Jean-Marie Delarue, contrôleur général des « lieux de privation de liberté », s’en prend (après une enquête fouillée et dans un rapport à paraître) à l’hospitalisation d’office (forcée) : à l’évidence, les droits les plus élémentaires du patient n’y sont pas respectés. Un traitement qui concerne 70 000 personnes chaque année en France.

« Les psys n’ont plus vocation à soigner, ils sont rabaissés au rôle d’une police sanitaire », commente Paul Machto, praticien dans le secteur de Montfermeil-Clichy, membre de l’Union syndicale de la psychiatrie, et l’un des initiateurs de l’appel du Collectif des 39.

Conclusion : Les Maires et Les Préfets deviennent des POP (Psys Orientés Politiquement) car la Tolérance Zéro est le fantasme d’une Volonté de Totalitarisme Incontestable d’anéantir psychiatriquement toute opposition sociale.

 

Tout devient Possible même l’impensable, la destruction de l’individu par et pour la LOI.

 

DURA LEX , SED LEX

 

Le Petit Jules nous abreuve Intégralement de ses idées STALINIENNES.

 

Publié dans Non classé | 3 commentaires

LA PALME D’OR DU COURAGE

Avec Les ballets écarlates, Jean-pierre Mocky s’attaque à l’un des sujets les plus douloureux de notre société : la pédophilie.


Si le cinéaste a déjà traité ce thème (Noir Comme Le Souvenir et Le Témoin),il l’aborde ici de manière abrupte et violente. Entre militantisme forcené et dénonciation agressive, Les ballets écarlates s’impose comme le film le plus éprouvant jamais réalisé par Mocky.


Dès les premières minutes, il dévoile ses intentions : des enfants de 7 à 10 ans, réunis dans une belle et immense demeure, se dénudent et rejoignent un salon où les attendent des notables pervers et obscènes. Le ton est donné.


Jean-pierre Mocky filme la scène avec toute la froideur et la cruauté qu’exige un tel sujet. A l’origine du scénario, l’enlèvement de la petite fille d’un journaliste de France Info. Libérée trois jours plus tard, la fillette traumatisée n’a pas prononcé un mot depuis des mois. « La presse s’empare de ces crimes, mais elle parle moins des jeunes victimes de rapt qui reviennent à la maison », explique le réalisateur.


D’où l’intrigue des ballets écarlates. Celle de cette mère qui voit débarquer chez elle un enfant échappé du réseau pédophile et qui décide de faire justice elle-même.

Avec Les Ballets écarlates,Mocky se montre radical et sans compromis.

Jean-Pierre Mocky dénonce les réseaux pédophiles par JaneBurgermeister


PS : POUR TOUS CEUX QUI TENTENT DE DETOURNER LA VERITE

 

LES RESEAUX DE L’HORREUR :

http://www.dailymotion.com/JaneBurgermeister#videoId=xefhxo

LE FICHIER DE LA HONTE :

http://www.dailymotion.com/video/xdovbs_1le-fichier-de-la-honte-pedophilie_news

http://www.dailymotion.com/video/xdovpf_2le-fichier-de-la-honte-pedophilie_news

http://www.dailymotion.com/video/xdow64_3le-fichier-de-la-honte-pedophilie_news

http://www.dailymotion.com/video/xdowt5_4le-fichier-de-la-honte-pedophilie_news

http://www.dailymotion.com/video/xdoxb4_5le-fichier-de-la-honte-pedophilie_news

Publié dans Non classé | 5 commentaires

LE POPULISME OU LA CATALYSE DE LA HAINE

LE POPULISME OU LA CATALYSE DE LA HAINE

Vichy

De 1940 à 1944, la France a été sous le régime de l’Etat français qui entendait mener à bien une Révolution nationale sous la conduite du Maréchal Philippe Pétain. Cette période connue aussi sous le nom de  » Collaboration  » constitue des années noires dans l’Histoire de France. Pourquoi et comment ?
La France était mal préparée à la guerre qu’elle doit livrer contre l’Allemagne à partir de 1939. Depuis l’Affaire Dreyfus, il existe une droite nationaliste intellectuelle et politique, violente, antisémite et antiparlementaire animée notamment par Maurice Barrès et Charles Maurras. Elle critique régulièrement une république qu’elle juge affaiblie et menacée par le bolchevisme qui vient de triompher en Russie en 1917. Bientôt, les succès du fascisme italien (1922), du salazarisme au Portugal (1926) et du nazisme en Allemagne (1933) confortent les nationalistes. Cette  » fronde  » culmine et échoue le 6 février 1934. Dès lors, « l’homme providentiel » pour les  » diverses familles spirituelles  » de la droite dure française est Philippe Pétain, le héros de la bataille de Verdun.

Nuit et brouillard

La défaite de mai-juin 1940 provoque une crise du régime qui décide d’accorder le 10 juillet 1940, par un vote de la Chambre des députés, les pleins pouvoirs au vieux maréchal, récemment ambassadeur auprès de Franco, qui vient d’installer un régime de fer de l’autre côté des Pyrénées. Seuls quatre vingts députés disent  » non « . Petit à petit, le gouvernement de Pétain se substitue à la République. En une semaine, sont votées les lois qui excluent des Français nés de pères étrangers des cabinets ministériels. L’Etat français fait de Vichy sa capitale, et il subit de plus en plus, l’influence d’une extrême droite qui voit là son triomphe. Placé sous le signe de la collaboration avec l’occupant, Pétain qui a fait  » à la France le don de (sa) personne pour atténuer son malheur « , laisse à une administration dirigée par Laval le soin d’augmenter celui des juifs en promulguant dès l’automne 1940 un « statut » des juifs, et en mettant en place une persécution institutionnelle ; le port de l’étoile jaune obligatoire à partir de mai 1942. le symbole le plus tristement célèbre étant la rafle du Vel d’Hiv en juillet 1942.
Dans une période où le Régime de Vichy en avait les moyens, il n’a pas cherché à sauver toute sa population juive de la mort. Charles Maurras, Lucien Rebatet, Robert Brasillach, et Pierre Drieu la Rochelle inspirent beaucoup d’esprits de l’époque. Pierre Laval, Jacques Doriot, Marcel Déat ou Joseph Darnand font partie de ceux qui ont fait  » le sale boulot « . Qu’ils soient nationalistes ou pro nazis, les vichystes ont soutenu et cautionné la politique de collaboration active menée par Laval qui va jusqu’à souhaiter  » la victoire de l’Allemagne « .

De Montoire à Sigmaringen

La France de Vichy abolit une république qui s’est suicidée. Elle est la revanche de la France de l’ordre moral, monarchique et catholique qui a combattu sans succès la république depuis la fin du XIXe siècle. En proclamant comme devise  » Travail, Famille, Patrie « , Le régime pétainiste organise la France comme un régime paternaliste dans lequel le corporatisme remplace le syndicalisme et où l’Eglise catholique joue une part importante. La franc-maçonnerie est dissoute. Il s’agit entre autres de rejeter « le goût des loisir », de « l’esprit de jouissance ». Des chantiers de la Jeunesse et les Compagnons de France sont créés dès le mois de juin pour lutter  » contre l’oisiveté  » et  » reconstruire moralement la France « . L’antisémitisme institutionnel n’est pas issu de la Collaboration ; le  » statut des juifs  » ayant été adopté avant la poignée de main de Montoire avec Hitler. Lorsqu’en novembre 1942 les Allemandes occupent toute la France, Vichy devient une administration d’occupation, mais qui ne résiste toujours pas. A partir de 1943, le Service du Travail Obligatoire (STO) oblige des Français à travailler en Allemagne. La même année, Joseph Darnand crée la Milice, le bras armé de la Révolution nationale, qui traquera les résistants et persécutera les juifs (Jean Zay et Georges Mandel, anciens ministres de la IIIe République figurent parmi les victimes)
Le régime de Vichy est dur avec les défenseurs de la France libre, en métropole comme dans les colonies. Mais le débarquement de 1944 accélère sa chute.
Le gouvernement Pétain s’installe à Sigmaringen avant que ses chefs ne tombent aux mains de la justice de la France libre.

Le passé qui ne passe pas

La période de Vichy est une blessure mal cicatrisée dans la mémoire française au point que certains disent  » Vichy ce n’est pas la France « . Pour autant, sans qu’il y ait eu consciemment  » quarante millions de pétainistes  » purs et durs, il est clair que la France a tué au nom de la haine.
L’ambiguïté des positions des présidents de la Ve République n’a pas aidé à  » digérer  » ces noirs moments. Pour De Gaulle, la vraie France était à Londres, pour Pompidou, il faut oublier  » le temps où les Français ne s’aimaient pas « , pour Mitterrand, la France n’est ni coupable ni responsable d’un crime imputable pour partie à un occupant barbare. L’ampleur du désarroi de la défaite de 40, le refus de quitter la France sont autant de moments qui ont été oubliés. Par sa propre histoire, prisonnier de guerre, un temps à Vichy puis résistant, Mitterrand incarne toutes les ambiguïtés d’une période difficile. Jacques Chirac a mis fin au malaise le 16 juillet 1995 en reconnaissant les crimes dont l’état français s’était rendu coupable.  » Ces heures noires qui souillent à jamais notre histoire et qui sont une injure à notre passé et à nos traditions. Oui, la folie criminelle de l’occupant a été, chacun le sait, secondée par les Français, secondée par l’Etat français. La France, patrie des Lumières, patrie des droits de l’homme, terre d’accueil, terre d’asile, la France, ce jour-là, accomplissait l’irréparable. Manquant à sa parole, elle livrait ses protégés à leurs bourreaux. Nous conservons à l’égard des déportés juifs de France une dette imprescriptible « .

JEAN MOULIN
SERAIT-IL MORT POUR RIEN ALORS QUE L’HISTOIRE SEMBLE SE REPETER SANS FIN ?


LA FRANCE DES LACHES NE PASSERA PAS, LA RAISON L’EMPORTERA SUR LA HAINE !
PATRICE VERDI

Publié dans Non classé | Un commentaire

Nationalisme et Antisémitisme : L’ordre Nouveau ?


Nationalisme et Antisémitisme : L’ordre Nouveau ?


L’antisémitisme français est inscrit malheureusement dans notre passé historique.

J’appelle tous les citoyens à ne jamais oublier les 21 points de la MILICE FRANCAISE :

« Contre la lèpre juive, pour la pureté française»
1. Contre l’égoïsme bourgeois, Pour la solidarité française,
2. Contre le scepticisme. Pour la foi,
3. Contre l’apathie. Pour l’enthousiasme,
4. Contre la routine. Pour l’esprit d’initiative,
5. Contre l’influence. Pour le mérite,
6. Contre l’individualisme, Pour la société,
7. Contre l’ancienneté. Pour la valeur,
8. Contre l’anarchie. Pour la discipline,
9. Contre l’égalitarisme. Pour la hiérarchie,
10. Contre la vaine liberté. Pour les vraies libertés,
11. Contre la démagogie. Pour la vérité,
12. Contre la démocratie. Pour l’autorité,
13. Contre le trust. Pour le métier,
14. Contre le capitalisme international, Pour le corporatisme français,
15. Contre la tutelle de l’argent, Pour la primauté du travail,
16. Contre la condition prolétarienne, Pour la justice sociale,
17. Contre la dissidence gaulliste, Pour l’unité française,
18. Contre le bolchevisme. Pour le nationalisme,
19. Contre la lèpre juive. Pour la pureté française,
20. Contre la franc-maçonnerie païenne, Pour la civilisation chrétienne,
21. Contre l’oubli des crimes, Pour le châtiment des coupables.

POINT 22 dit POINT VERDI qui réfute tous les autres :

Il n’existe qu’une seule race, la race humaine et qu’une seule religion : Celle qui respecte les différences d’autrui.

Sur le plan culturel et physique, le monde sémitique se situe entre le monde blanc indo-européen et le monde noir Africain.
L’extension sémitique rapproche tous les citoyens du Monde.

LA TENTATION EST GRANDE DE SE RADICALISER DE NOUVEAU , DE SE DEBARASSER DES DIFFERENCES D’AUTRUI MAIS C’EST DE NOUS TOUS DONT ON VOUS PARLE AVEC TANT DE MEPRIS.

LIBERTE EGALITE FRATERNITE
UNE SEULE DEVISE
UN SEUL ENNEMI L’ANTISEMITE QUI RENIE L’HUMANITE DANS SA DIVERSITE
SOCIALE ET CULTURELLE FONDAMENTALE

VIVE LA REPUBLIQUE ET VIVE LA FRANCE LIBRE

Publié dans Non classé | 2 commentaires

INJUSTICE PROBANTE ET MONTEE DU FN : PREFACE ANTHOLOGIE SYNTHESE ET CONCLUSION POLITIQUE !

 

 

 

INJUSTICE PROBANTE ET MONTEE DU FN : PREFACE ANTHOLOGIE SYNTHESE ET CONCLUSION POLITIQUE !

 

PREFACE :

 

A l’attention de Monsieur le Président Jacques LEGER pour son rôle actif dans l’inactivité de la CAA de MARSEILLE qui enlise les deux dossiers de Monsieur VERDI Patrice contre la Ville de CANNES afin de préserver la crédibilité publique de Monsieur Bernard BROCHAND fort bien introduit dans les réseaux de la Françafrique qui plaisent tant à Robert BOURGUI et Claude GUEANT et membre de la GLNF qui comptera bientôt 50000 adeptes  depuis sa création il y a 100 ans, qui ne peut donc être mis en cause avant les élections présidentielles administrées par le ministre de l’intérieur précité et ancien secrétaire général de l’Elysée dans une affaire de discrimination sociale avérée et donc de détournement de fonds publics lié à l’emploi fictif de Monsieur VERDI Patrice depuis 2001 à l’opposé des ennuis récursifs supportés actuellement par Monsieur le Président Jacques CHIRAC pour les emplois fictifs du RPR endossés précédemment par son dauphin Monsieur Alain JUPPE condamné par la CA de Versailles.

 

ANTHOLOGIE :

 

Les ennemis du FN sont historiquement les Gaullistes, singulièrement une partie de l’électorat socialiste et de l’UMP a voté FN pour des raisons sociales communes de déconsidération des institutions au profit d’une volonté radicale de changement politique en France et en Europe.

Qui sème le Vent , récolte l’Ouragan, de certains faits criminels impunis et couverts par les forces de Police et de Justice, les BELGES ont perdu leur Gouvernement et pour nous c’est le changement Radical qui se prépare…

 

SYNTHESE :

 

La victoire des présidentielles et des législatives passera par la proportionnelle donc le PS gagnera face à l’UMP et par le FN car les socialistes ont favorisé par leurs choix politiques majeurs l’extension du FN depuis 1981.

 

Quant à la Pédophilie en France : C’est l’omerta consensuelle de l’ensemble de la classe politique sauf pour Marine LE PEN jusqu’à la preuve du contraire par notre gouvernement qui doit démontrer ses véritables valeurs morales en rétablissant sans délai Monsieur VERDI Patrice dans ses fonctions sociales avérées de Policier ANTIPEDOPHILE.

 

Les RG ont été utilisés historiquement contre le FN et ont couvert certains pédophiles, j’en conclus donc simplement que le FN combat en théorie comme en pratique la PEDOCRIMINALITE.

 

Les affirmations publiques de Monsieur Yves BERTRAND , ancien patron des RG, le prouvent et mettent en lumière le fait qu’il connaissait le nom d’un ministre pédophile mais qu’il n’a rien dit car il n’était pas OPJ ou plutôt pas POLICIER au moment des faits.

 

Monsieur Yves BERTRAND, dénoncer des crimes de ce genre est un devoir citoyen et ne pas le faire est un délit grave qui prouve un carriérisme incontestable , de ce fait , que pouvons-nous attendre des autres fonctionnaires des services de Renseignement si les PATRONS qui travaillent en étroite collaboration avec les services de Police et de Justice se taisent au profit de politiques pédophiles : ces pratiques doivent cesser ou ce sera la Révolte POPULAIRE.

 

CONCLUSION :

La justice française actuelle développe une société basée non plus sur le droit mais sur les lois de la jungle, où le droit détourné et violé sert d’instrument aux prédateurs les plus violents, qui confisquent les institutions de la République à leur profit pour protéger leurs délits et leurs crimes en col blanc ou à mains armées.
Précisément, le rôle de la justice est d’apaiser les conflits et les violences. En donnant systématiquement raison aux francs-maçons contre n’importe quel autre citoyen, les magistrats qui se soumettent à ce système violent les fondements de la République. Nous sommes là face à un véritable défi pour la sauvegarde de la démocratie qui nous concerne tous.

Plus de 50% des préfets, des hauts-fonctionnaires, notamment de police, plus de 50% des magistrats et des avocats sont membres de sociétés occultes se réclamant de la franc-maçonnerie.

 

Le Président SARKOZY devra imposer son style politique sans le Dictat des Loges Maçonniques et avec le soutien inconditionnel de ses anciens amis ou ennemis du RPR qui ont mis en place les socialistes en 1981 pour évincer l’UDF et sont donc devenus singulièrement les moteurs involontaires de la montée exponentielle du Front National.

 

Pour Information car le Destin de la FRANCE semble lier à celui de la BELGIQUE

NEVER FORGET WHO THEY ARE… http://www.tagtele.com/videos/voir/56638

 

Publié dans Non classé | 2 commentaires

PEDOPHILIE : SAUVETAGE REUSSI POUR EUROPOL

Un vaste réseau international de pornographie infantile sur internet a été démantelé et 184 suspects au total ont été interpellés au cours de l’une des plus importantes opérations de police jamais organisée contre ce type de réseaux, a annoncé mercredi Europol.

« Six cent soixante-dix suspects ont été identifiés, 184 arrestations ont déjà eu lieu et 230 enfants, victimes de ces crimes épouvantables, ont été identifiés », a déclaré le directeur de l’office européen de police Europol Rob Wainwright, au cours d’une conférence de presse à La Haye.

« Nous nous attendons à ce que ces chiffres augmentent encore », a-t-il souligné, ajoutant : « c’est d’ores et déjà l’affaire la plus importante que nous ayons jamais vue ».

Baptisée « Opération sauvetage », l’enquête, qui avait démarré il y a trois ans, s’est concentrée sur un forum internet, « boylover.net », faisant la promotion des relations sexuelles entre adultes et jeunes garçons et qui a compté jusqu’à 70.000 membres.

Ceux-ci entraient en contact les uns avec les autres via le forum et poursuivaient leurs relations par courriels, échangeant des photos et des vidéos de pornographie infantile.

« Je peux confirmer qu’il s’agit de l’une des opérations les plus abouties au cours des dernières années contre ce qui est probablement le plus grand réseau de pédophilie via internet au monde », a-t-il ajouté.

Europol a, au cours de l’enquête, adressé quelque 4.000 demandes de renseignements au service de police de 25 pays européens et de 8 autres pays.

Treize pays ont été impliqués dans l’opération : l’Australie, la Grande-Bretagne, la Belgique, le Canada, les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande, la Pologne, la Roumanie, la Grèce, l’Espagne, l’Islande, les Pays-Bas et l’Italie.

 

Publié dans Non classé | 4 commentaires

FAIRE UN DON POUR SAUVER L’AVENIR DE NOS ENFANTS….

FAIRE UN DON C’EST UN ENGAGEMENT SOCIAL PERSONNEL ET PRIMORDIAL POUR L’AVENIR DE NOS ENFANTS…..

 

REDIRECTION SUR LA PAGE WEB DES DONS

Publié dans Non classé | 2 commentaires

La disparition de deux fillettes orchestrée par l’ETAT BELGE


La disparition de deux fillettes orchestrée par l’ETAT BELGE

FIONA ET MILLA ANTONINI

SCANDALE D’UNE DISPARITION ORCHESTREE PAR

LA BELGIQUE AU MEPRIS DES LOIS

INTERNATIONALES VOTEES PAR L’UE CONCERNANT

LES DROITS DES ENFANTS

Historique

Tout a commencé le 27 novembre 2006 devant les portes de l’institut, situé à San Benedetto Del Tronto (dans les Marches, en Italie) où étaient placées mes deux petites filles depuis le 07 octobre 2006.  Ce même jour, j’appris très tôt le matin que l’on allait les rapatrier en Belgique.

Je me précipitai dans ma voiture en hurlant d’une façon continue : « non ! non ! non ! »  Cela faisait presque deux mois que l’on ne me permettait pas d’avoir des contacts avec mes petites filles.  Arrivée devant l’institut, par l’horreur de la nouvelle et sans savoir si elles étaient encore à l’intérieur, je me mis à hurler leur prénom : « Fiona, Milla, maman est là ! Maman ne vous a jamais abandonnées ! Fiona, Milla, maman vous aime ! Fiona, Milla…. »

La peur au ventre, je me mis devant la porte, mes bras en l’air tout contre celle-ci pour la bloquer et pour empêcher mes enfants de sortir…  Je pleurais et continuais à crier leur prénom : « Fiona, Milla, où êtes-vous, mes chéries ? »

Je pensais qu’on les avait déjà emportées…

Des personnes s’approchèrent et se mirent autour de moi, sans comprendre ce que je disais puisque je m’exprimais en français mais le langage du cœur est universel et les gens comprirent ma détresse.

Sans penser qu’il y avait une autre issue à l’institut, nous restions tous là devant cette porte qui me semblait immense comme une montagne.  Mais quelqu’un se mit à hurler : « ils emportent les enfants de ce côté ci !! »

Je me mis à courir ; les gens me suivèrent… En tombant, les personnes me dépassèrent et bloquèrent les agents de police. Je me relevai et me mis à courir  vers mes enfants… Je pris Milla dans mes bras.  Je sentis d’autres mains qui voulaient me l’arracher mais je la serrai tout contre moi et je lui dis : « Milla, maman est là ! Maman est là ! » Soudain, une force supérieure à la mienne emporta ma petite Milla et l’emmena non pas vers la voiture destinée au départ de mes enfants mais je vis cette personne courir vers l’institut.  Alors, je pris par la main Fiona qui pleurait à sanglots en hurlant qu’elle  ne voulait pas partir.  Je vois encore son regard… Elle était terrorisée et me serrait très fort.  Nous nous sommes mises à courir également vers l’institut.  Je restai un court moment avec mes enfants afin de les rassurer en leur disant que tout allait bien et qu’elles ne partiraient pas en Belgique.   Des heures et des heures de discussions avec le personnel des services sociaux et des forces de l’ordre afin d’expliquer le danger que mes enfants encouraient si elles repartaient vers leur pays d’origine.

J’étais épuisée mais une force en moi me disait de prier, prier….  Je m’appuya contre cette porte, et, devant tous ces gens qui voulaient emporter mes anges en enfer, je me mis à prier à voix haute, en suppliant la Sainte Vierge de nous aider.

J’ouvris la porte de l’Institut et là, je vis le Miracle… le Miracle de l’amour, le Miracle de la solidarité pour sauver l’amour….

Il y avait environ une centaine de personnes, venues de toute part ; des journalistes, des caméras partout ; des draps sur les fenêtres : « Laissez-les dans l’institut où elles sont protégées ! » ; «Nous sommes des mamans ; ce sont nos enfants ! Ne les touchez pas ! » ; « Celui qui peut faire le bien et qui ne le fait pas ; celui-là commet un péché ! »…

Et le comité spontané des « mamans courageuses » prit naissance ce jour-là !

On l’appela « Infanzia Ferita », ce qui signifie « Enfance Blessée ».

Le 19 mai 2007, lors d’une promenade avec tous les enfants de l’institut, mes enfants furent arrachées à leur groupe et rapatriées en Belgique, sans même que je sois avertie de leur départ.  Depuis ce jour, je n’ai plus de nouvelle de mes deux petites filles.  La Belgique reste hermétique à toutes mes sollicitations afin d’avoir un contact (même téléphonique) avec elles.  Je ne sais pas où elles sont ni comment elles vont. Rien ! Le vide ! L’absence d’humanité et la négation la plus totale des lois internationales sur les droits de mes enfants par les instances judiciaires de Mons (Belgique) vont à l’encontre de l’intérêt et de la protection  de celles-ci.

Maria-Pia Maoloni 15 décembre, 20:25

Monsieur Verdi,
Mes enfants et moi avons besoin d’aide! Cela fait plus de quatre ans que mes petites filles se trouvent ILLEGALEMENT en Belgique et confiées par les autorités belges à leurs bourreaux pédophiles et proxénètes, père et grand-père paternel!!! Comment pourriez-vous nous aider ? J’ai soulevé tant de montagnes et sacrifié ma vie pour mes deux anges, mais … ils sont trop puissants!
Je vous remercie pour l’intérêt que vous nous portez.
Bien à vous,
Maoloni Maria-Pia

Patrice Verdi 16 décembre, 16:49

Madame, celui qui détient le pouvoir d’informer , détient tous les pouvoirs.
Soyez certaine que la somme d’actions que je fais publiquement ou non sert vos intérêts et celui de vos enfants.
Je n’ai pas pour habitude de lâcher prise.
Je ne vous abandonnerai pas.
Soyez Forte.
Pour vaincre, il faut OSER.
J’oserai pour vous et vos deux enfants, sans fléchir.
Je vous embrasse, fraternellement.
A bientôt.
Patrice VERDI

Maria-Pia Maoloni 16 décembre, 20:26

Je vous remercie du fond du coeur! Vous représentez, à mes yeux, l’espoir que l’HUMANITE peut encore être sauvée par des personnes, comme vous, ayant votre courage et votre détermination; et qui ne courbe pas l’échine ou ne ferme les yeux face à l’ignominie que l’on fait subir à mes deux enfants et à toutes les autres petites victimes innocentes qui se trouvent entre les mains de ces monstres! A bientôt,
Maria-Pia Maoloni

AVIS DE RECHERCHE

 

Naissance/birth/nacita

 

Fiona : 29/04/1999
Milla : 14/06/2003

Kidnapping: 19/05/2007 
Destination: Belgique-Mons

Fiona et Milla ont été enlevées aux âges de 4 et 8 ans en Italie, le 19 mai 2007. Depuis, leur mère, Maria-Pia Maoloni, reste sans nouvelle d’elles.

 

Elles pourraient être avec leur père ou leur grand-père, Rocco et Roberto Antonini, qui doivent répondre de viols sur mineurs, en Belgique et en Italie.


DISPARITION DE FIONA ANTONINI (11 ANS)ET DE MILLA ANTONINI (7 ANS)


LEUR MAMAN, MAOLONI MARIA-PIA, QUI VIT EN ITALIE N’A PLUS DE NOUVELLES DE SES DEUX ENFANTS DEPUIS LE 19 MAI 2007 !

LES DEUX SŒURS ONT ETE ENLEVEES, SEQUESTREES ET VIOLEES PAR LE PERE (ANTONINI ROCCO) ET LE GRAND-PERE (ANTONINI ROBERTO)

UNE INSTRUCTION POUR VIOLS SUR MINEURS EST OUVERTE
EN ITALIE CONTRE CES DEUX INDIVIDUS.

MAIS LES DEUX ENFANTS RESTENT INTROUVABLES !!!

Contacter la maman: 
mariapia@live.fr

MAOLONI MARIA-PIA

Via Ettore Maiorana, 2

63013 GROTTAMMARE (AP)

ITALIA

 

A DIFFUSER LARGEMENT


Publié dans General | 2 commentaires